Phytothérapie

De quoi s'agit-il ?

L’être humain vit en interaction avec son environnement, qui comprend le milieu naturel dans lequel il vit. Encore bien avant Hippocrate, père fondateur de la médecine, auteur d’un traité décrivant 250 plantes médicinales, les Egyptiens faisaient déjà appel aux plantes pour se soigner, comme en témoignent de nombreuses tablettes d’argile et papyrus. Plus proches de nous, nos grands-mères s’inscrivaient dans cette tradition lorsqu’elles allaient cueillir des « simples » (autre nom donné aux plantes).

La médecine allopathique elle-même doit beaucoup aux plantes. La majorité des médicaments actuels sont des copies concentrées de remèdes végétaux (citons l’aspirine, qui tire son origine du saule blanc et de la reine-des-prés). C’est dire l’intérêt fondamental des plantes pour la santé humaine. Le phytothérapeute connaît les plantes, leurs principes actifs et leur utilisation. Il sait orienter le patient vers les plantes qui correspondent le mieux à sa situation, mais aussi vers leurs formes et posologies les mieux adaptées.

Les plantes se déclinent en effet en diverses versions. La plus connue et la plus simple d’utilisation est la tisane. Celle-ci est composée de racines, feuilles, fleurs ou fruits suivant les plantes et l’effet recherché. Qui  n’a jamais eu recours à une tasse de camomille pour dormir d’un sommeil réparateur ?

Les procédés modernes ont permis de concentrer les principes actifs des plantes, ouvrant la voie à des effets plus puissants et rapides. Il est désormais possible de se procurer des gélules de plantes contenant, sous une forme broyée, le « totum » (soit l’intégralité de la plante) ou ses principes actifs (concentrés). Les plantes sont également transformées en teintures-mères ou en macérâts glycérinés (bourgeons et jeunes pousses dans le cadre d’une branche de la phytothérapie appelée « gemmothérapie »).

L’aromathérapie mérite une mention à part. Elle regroupe toutes les huiles essentielles, extraites de certaines plantes par distillation. Les huiles essentielles sont des produits extrêmement concentrés, aux effets très puissants, qui ne peuvent être ingérés qu’à petites doses, mais peuvent également être utilisés en friction ou par voie olfactive (olfactothérapie).

Prendre soin de sa santé grâce aux plantes, tant pour des soins préventifs que curatifs, exige des connaissances approfondies. Le conseil d’un spécialiste tel que le phytothérapeute, sa vision globale de l’individu et sa connaissance des diverses préparations à la disposition de ses patients sont indispensables pour une utilisation fructueuse des plantes et des effets rapides et durables.

Pathologies prises en charges

Les pathologies susceptibles d’être prises en charge par la phytothérapie sont diverses et variées :

  • Allergies
  • Atteintes rhumatismales
  • Difficultés circulatoires
  • Infections des voies respiratoires
  • Perturbations neuro-végétatives
  • Déséquilibres hormonaux
  • Troubles du métabolisme
  • Affections touchant la sphère uro-génitale
  • Détoxification et activation de la fonction d’élimination

Résultats escomptés

La phytothérapie est une réponse adaptée à un grand nombre de déséquilibres physiologiques. Nous entamerons un dialogue avec vous pour déterminer avec précision quels sont vos besoins et y répondre en vous proposant les remèdes de phytothérapie correspondant le mieux à votre situation, dans l’objectif de vous soulager durablement des désagréments qui vous amènent à consulter. Nous établirons avec vous un plan thérapeutique mettant les richesses du monde végétal au service de votre bien-être et de votre vitalité.

Durée du soin et prix

Temps : 1 h

Prix : A partir de CHF 140 .-

Thérapeute

Sandra Neri

Formée au cours de mes études à la diététique classique, j’ai très rapidement ressenti le besoin d’aborder les régimes alimentaires dans une dimension plus qualitative. J’ai alors quitté le monde de la nutrition calorique pour découvrir celui de la médecine nutritionnelle.

Pour accéder aux connaissances nécessaires en la matière, j’ai donc étudié la nutrithérapie et la micronutrition au centre Kousmine, avant d’apprendre la médecine orthomoléculaire. Désormais, je propose à mes patients de pouvoir les prendre en charge de l’assiette à la capsule.

Laureen Cullati

La santé étant un domaine évolutif, j’ai à cœur de parfaire mes connaissances en demeurant dans un état de curiosité permanente. Aujourd’hui, ma pratique de cabinet respecte le concept de la Médecine alternative tel que décrit par l’oda, et associe la naturopathie traditionnelle, la biorésonance, mes spécialisations en nutrition, phytothérapie, aromathérapie, microscopie à fond noir et l’étude des gaz expirés.

J’en arrive à faire le lien entre votre assiette et votre santé, votre santé et votre mode de vie, afin de vous proposer des diagnostiques complets et des solutions cohérentes. Je vous invite dès lors à partir à la découverte de la plante, l’arôme, l’oligo-élément qui sera la clef de votre équilibre ; et tout simplement à l’écoute du langage de votre corps.

Agréée ASCA

Marika Hofmeister

Après vingt ans d’engagement dans l’aide humanitaire, en Afrique et en Asie, je me consacre à ma passion pour les méthodes de guérison naturelles et traditionnelles.  Anthropologue, spécialisée en médecine alternative et en nutrition, j’exerce une approche holistique pour améliorer votre santé et votre bien-être, au moyen de méthodes et de remèdes naturels tels que des plantes médicinales. 

Qu’il s’agisse de maladies chroniques, d’habitudes alimentaires déséquilibrées, de stress, d’insomnie, de maux de tête, d’inconfort intestinal, d’allergie ou d’intolérance alimentaire, je vous aide, vous et vos enfants, à développer vos propres ressources et à améliorer votre santé de façon durable. Je propose également à mes clients, issus de milieux multiculturels, une approche personnalisée, que j’appelle ethno thérapeutique, s’inspirant de leurs origines, leurs habitudes et leur culture. J’exerce en français et en anglais et suis certifiée ASCA pour les remboursements de l’assurance.

Vanessa Pini

Exerçant en tant que sage-femme depuis 2002, j’ai décidé de compléter cette formation par des études de naturopathie. Je cumule ces deux professions complémentaires en associant mes diverses compétences : santé de la femme et de l’enfant,  phytothérapie, nutrition et spagyrie.

Je propose à mes patients un accompagnement global en allant rechercher la source du problème. L’idée est de promouvoir et préserver la santé, en s’attardant sur l’alimentation, l’exercice, prendre soin de soi… en partenariat avec le patient.